Ya Ké Shang

Une seule couleur dialogue avec les blancs

Pour ses cyano-paintings Ya Ke Shang a recours à une « méthode personnelle de froissage»
Il contrarie du papier de riz préalablement trempé dans une solution photosensible de Cyanotype.
Le papier froissé est ensuite exposé au soleil.
Le résultat de ce travail comporte une part d’aléatoire et de surprise.
Les cyanotypes sont alors dé-froissées et collés, les parties accessibles à la lumière étant recouvertes d’une unique tonalité. Certaines parties restées en réserve sont peintes à leur tour d’un ton généralement plus doux qui contraste avec la vivacité de la première couche et procure à l’ensemble un aspect de peinture de paysage dans la pure tradition chinoise.
Les deux éléments (le Shan pour la montagne et le Shui pour l’eau) sont unis en d’infinies combinaisons et réinventées à travers un procédé de photographie et de peinture expérimental.

Painting on Cyanotype #2
80cm X 49,5cm
Painting on Cyanotype photography, Rice papers, matt varnish

Painting on Cyanotype #4
140cm X 80cm
Painting on Cyanotype photography, Rice papers, matt varnish

Biographie

Ya Ké Shang (Né en Chine en 1981)

Vit et travaille à Paris