Ya Ké Shang

Une seule couleur dialogue avec les blancs

Ya Ké Shang est un artiste contemporain qui travaille sous pseudonyme. Son véritable nom et son identité exacte sont inconnus et font toujours l’objet de spéculations. Apparemment français et actif depuis les années 2018, il utilise le cyanotype, la peinture et le marouflage sur bois pour créer des oeuvres au réalisme abstrait.
Sa série Poetry (2018) fait échos à une enfance rêvée en Chine: un souvenir diffus mais émerveillé des paysages montagneux, notamment des Monts Huang.
On pourrait considérer l’oeuvre de Ya Ké Shang comme une retranscription de ses souvenirs inventés.
Pour ses cyano-paintings Ya Ke Shang a recours à une « méthode personnelle de froissage» de papier de riz
qu’il trempe dans une solution photosensible de cyanotype.
Le papier froissé est ensuite exposé au soleil et révèle une empreinte bleue. C’est à partir de ce matériau que l’auteur va trouver l’inspiration et composer par un système de superposition puis de marouflage des paysages abstraits sur lesquels il peint.
Les deux éléments (le Shan pour la montagne et le Shui pour l’eau) sont unis en d’infinies combinaisons et réinventées à travers un procédé de photographie et de peinture expérimentale.
Depuis le début, la Galerie Goutal a misé sur ce mystérieux artiste pour proposer en exclusivité ses oeuvres.

Painting on Cyanotype #2
80cm X 49,5cm
Painting on Cyanotype photography, Rice papers, matt varnish

Painting on Cyanotype #4
140cm X 80cm
Painting on Cyanotype photography, Rice papers, matt varnish

Biographie

Ya Ké Shang (pseudonyme)

Vit et travaille à Paris?